Le quotidien des hommes des Balmes

Il était une fois l'incroyable épopée humaine...

 

A la grotte des Balmes, l'histoire pourrait débuter il y a près de 14 000 ans, à la fin de la dernière grande période glaciaire de Würm. Les glaciers recouvraient alors tout l'Arc alpin et s'étendaient jusqu'à Lyon et ils ont laissé de nombreuses traces en Haute Maurienne.

 

C'est ensuite la fin du Paléolithique, puis le Néolithique, l'Age du Bronze et enfin l'Age du Fer.

Devenez les témoins de 3 000 ans d'occupation du site

Vue partielle de l'exposition consacrée à la vie en montagne au Néolithique

Au fur et à mesure de votre visite vous allez devenir les témoins privilégiés de 3 000 ans de vie quotidienne des habitants de la grotte des Balmes...

 

L'exposition est organisée autour de grands thèmes : les échanges avec d'autres cultures et leurs influences sur les céramiques et les parures...

 

L'évolution technique des outils, de la pointe de flèche en silex puis en roche verte polie et enfin en bronze... Ou encore la maîtrise parfaite du polissage de la pierre...

(La vie en montagne au Néolithique, il y a 5 000 ans)

Parures du Néolithique : dentales, perles à ailettes, perles en roche rouge et pendeloques crochet en serpentine polie. Influences méridionales et septentrionales

 

Et que dire de l'élégance ?

 

La grotte des Balmes est un site d'exception car près de deux cents parures ont été découvertes.

 

Les hommes des Balmes utilisaient toutes sortes de matériaux : le calcaire, la serpentine (une roche verte locale), des coquillages, des défenses de sangliers et bien sûr le bronze.

 

Sans oublier des perles en ambre de la Baltique...

 

Essais de reconstitution de colliers avec des perles et coquillages du Néolithique

La grotte comme si vous y étiez...

Reconstitution d'un habitat de la première période d'occupation de la grotte des Balmes (Néolithique moyen 3 600/3 5000 av. J.C.)

Le temps fort de la visite est la reconstitution d'un habitat du Néolithique, au début de l'occupation de la grotte des Balmes il y a 5 600 ans.

 

Elle reproduit fidèlement les différentes zones d'activité dans la grotte : le "coin cuisine" avec les récipients en écorce de bouleau et en céramique, la meule pour moudre le grain et la marmite d'influence pour cuire les aliments.

 

On découvre aussi "l'atelier" où sont fabriqués les outils en os, en bois de cerf et les pointes de flèches en roche verte locale.

Reconstitution d'un habitat du Néolithique

Les archéologues n'ont pas réponse à tout !

Rondelle de schiste perforée et gravée dont l'usage exact n'est pas formellement avéré (Bronze Ancien)

Rondelle en schiste perforée et décorée

Il arrive parfois que les archéologues n'aient pas suffisamment d'éléments pour déterminer l'utilisation d'un objet. C'est le cas de cette rondelle de schiste avec des encoches gravées. Quelle est votre hypothèse ?